le vin nature, c'est pas tout neuf!!

Publié le par pat et babass


    la fin  du 19° siecle été le début de l'industrie chimique en tout genre.  Comment fabriquer quelque chose de connu, voir d'ancestral, sans avoir à le demander à la nature?
   
Ainsi, l'homme pensant, l'homme savant, trouve le moyen de se passer de la nature et réussi à imiter ce qui existe.

    Pour le vin, vers 1880 les pratiques de substitution vont bon train: mouillage des marcs, sucrage, acidification, sulfitage...

    Tant et si bien que les vignerons ne sont plus des agriculteurs soignant leur terre, mais des chimistes de base.
La consommation massive d'alcool de l'époque ne tient pas rigueur de ces "bricolages" et le commerce du vin frelaté bat son plein.
P1000358.JPG



















P1000359.JPG










Le souci est bien toujours le même aujourd'hui!!!










   




   




    En plus de ruiner les "bons vignerons", le vin de bricole ruinait la santé de la population et la propagande tentait   tant bien que mal de prévenir du danger de l'alcoolisme.
on-est-pas-des-alcolos.jpg


la situation actelle s'est tout de même améliorée, mais quelques fois j'ai l'impression que l'histoire se répète?!!

Publié dans histoire sans fin

Commenter cet article